Et on repart… vers la Floride, pour pas cher!

C’est l’hiver, on n’avait pas prévu voyager, mais ça y est: je n’en peux plus, j’enchaine les virus depuis décembre et j’ai besoin de CHALEUR et de soleil. Sur un coup de tête, je décide qu’on va partir dans le Sud.

Mon petit hamster se met à spinner dans ma tête et pendant une semaine en janvier, je suis obsédée par trouver LA bonne affaire qui nous permetta de partir tous les quatre sans nous ruiner, puisque nous n’avions pas prévu ce voyage et que nous n’avons aucun «lousse» financier, avec cet agréable temps des taxes et impôts qui va bouffer tout ce qu’on a mis de côté.

Je jette d’abord un oeil vers notre carte de crédit partagée et son solde de Boni-Dollars. C’est une carte qui nous permet de récolter un certain pourcentage de remise par achat, de 1.5% à 2%, et comme nous mettons TOUTES nos dépenses dessus, ça monte vite (attention par contre à vous assurer de payer les frais chaque mois parce que le taux d’intérêt de la carte est affreux).  On peut utiliser ces bonis dollars notamment pour couvrir des frais de voyage (billets d’avion, frais d’hébergement, etc.), et en plus, cette carte nous offre des assurances-voyages et locations d’auto pour toute la famille gratuitement.

Il y a de l’espoir: on bénéficie d’un budget de 1500$ de ce côté!

Je me donne un défi: que toutes les dépenses d’hébergement et de transport pour nous quatre soient couvertes par ce montant!

Autre difficulté: mon conjoint n’a qu’une petite fenêtre de  6 jours durant lesquels  il peut s’absenter du travail. Cela ne nous aide pas pour trouver des forfaits à bon prix, puisque c’est les séjours de 7 jours qui sont souvent les plus économiques… Et puis, comme nous voulons partir dans moins de 3 semaines, on est un peu à la dernière minute et beaucoup de prix sont plus élevés que si on avait réservé des mois plus tôt.

Après avoir regardé les forfaits Sud offert, ils excèdent tous notre budget de beaucoup, même les plus «cheap».

Mon conjoint trouve le site d’une compagnie aérienne qui fait vraiment des tarifs de fous si nous sommes prêts à partir de Plattsburg plutôt que de Montréal: Spirit Airline. C’est un genre de Ryan Air américain, où on ne peut apporter sans frais qu’un petit sac de voyage. Pour une heure de route de voiture jusqu’à l’aéroport, cela nous coûtera 460$ CAD pour toute la famille pour voler jusqu’à Orlando, incluant un gros bagage enregistré dans la soute au tarif de 42$ US aller-retour. Pas cher quand même! La destination m’importe peu: je veux juste fuir l’hiver. On achète!

Je vérifie les coûts du parking à Plattsburg, puisqu’on devra y laisser notre voiture: 8$ US par jour. Ça va.

Je tente ensuite de trouver un échange de maisons non simultané en Florida (puisque Montréal en hiver intéresse habituellement moins de gens…), dans le bout d’Orlando ou sur la côte est ou sud-est. Mais nous sommes vraiment à la dernière minute, et mes diverses tentatives ne fonctionnent pas, dû à notre manque de flexibilité dans les dates et au fait que la plupart des propriétés en Floride sont louées par leurs propriétaires de décembre à mars.

Tant pis: je me rabats sur les moteurs de recherche d’hôtels. Trivago m’a beaucoup aidé, en comparant tous les meilleurs tarifs du web. Je vise un maximum de 700$ CAD pour nous loger. Je propose à mon chum de louer une voiture pour pouvoir nous promener un peu en Floride et on décide que changer d’hôtel en cours de route nous convient, pour pouvoir profiter de certains hôtels de type «resort» plus cher pendant une nuit ou deux et d’autres hôtels plus banals et moins chers pas trop loin de la plage pour d’autres nuits. En plus, nos enfants aiment bien bouger, alors pas de problème de ce côté, et comme nous aurons peu de bagages… Je réserve donc une chambre bien ordinaire à Orlando pour la première nuit, puisque nous arriverons en Floride à 22h et que tout ce que nous voudrons ce soir-là c’est un lit. Puis je réserve, encore à Orlando, dans un complexe aquatique pour deux nuits, ce qui coupe les frais d’activités puisque nous nous amuserons amplement à l’hôtel. Ensuite, je réserve un petit motel avec de bons commentaires à Fort-Pierce, pour avoir la plage à une quinzaine de minutes (sur la plage je ne trouve pas dans nos prix) et enfin un autre beau «resort» à Kissimee, pas loin de Orlando, pour notre dernière nuit. J’arrive à moins de 700$ CAD pour des chambres avec deux lits doubles et des hôtels toujours avec piscine. Parfait! En plus, tout ceci peut être annulé sans frais, si jamais on change d’idée (ce que j’ai d’ailleurs fait à quelques reprises, car les «deal» d’hôtel variait d’une journée à l’autre et j’ai ainsi pu épargner un peu plus).

La voiture coûtant 240$ CAD en location, je m’en tire légèrement en dessous de notre budget-cible. La location d’auto et le parking d’aéroport ne seront pas couverts par les bonis dollars, mais je m’en sers pour couvrir d’autres dépenses éligibles et garde l’argent ainsi épargné de côté.

On se donne un budget additionnel de 500$ CAD pour se nourrir, les activités et l’essence. On se fera des lunchs! Un voyage à 2000$ en tout, dont 500$ sortent vraiment de nos poches, le tout planifié à la dernière minute… Pas si mal!

Il reste 4 dodos avant le départ, si vous voulez nous suivre on vous racontera ça un peu!

On vous enverra du soleil 🙂

 

One Comment Add yours

  1. André et Françoise dit :

    Extraordinaire comme planification budgétaire. Un vrai travail de comptable.

    Bravo et bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *